Liste des produits de la marque : Ramirez

Ramirez guitars

Guitares Ramirez

De nombreuses generations fabricant des guitares de prestige, la marque espagnole la plus renommée dans le monde

Le fondateur de cette dynastie, José Ramírez de Galarreta y Planet, est né à Madrid en 1858, il entre à l’âge de 12 ans comme apprenti dans l’atelier de celui qui fut son maître Don Francisco González, dans la rue de San Jerónimo à Madrid. C’est aux alentours de 1880 et 1882 que José Ramírez s’installe comme indépendant et maitre luthier, créant son propre près du Rastro de Madrid. Un peu plus tard, en 1890, il se déménagera au n°2 de la rue Concepción Jerónimo où toute sa descendance lui succèdera jusqu’en 1995. Actuellement, le magasin se trouve au n°8 de la rue de La Paz, très près de l’ancien local. Bien que Francisco González eût comme seul disciple José Ramírez, ce dernier quant à lui fut le maître de son petit frère, Manuel Ramírez ainsi que de son fils José Ramírez II, de Enrique García qui plus tard se mettra lui aussi à son propre compte à Barcelone (où il laissera comme disciple Francisco Simplicio) et Julián Gómez Ramírez. Il enseignera aussi son art à Antonio Viudes et Rafael Casana, comme à Alfonso Benito et Antonio Gómez. C’est ainsi que la fameuse École de fabrication de guitares de Madrid commence dans l’atelier de José Ramírez I qui était à ce moment-là le plus grand luthier de son temps. C’est lui que les guitaristes de Flamenco venaient rencontrer pour trouver les guitares présentant les meilleures projections et les meilleurs sons. C’est ainsi qu’il va créer la fameuse « guitarra de tablao », conservant la structure interne établie par Torres et augmentant considérablement la grandeur de la caisse qui était d’ailleurs plus grande que celle d’une guitare classique. Cette « guitarra de tablao » lui apportera le plus grand succès et la plus grande notoriété.


Les successeurs de cette dynastie de fabricants de guitares, ses neveux - tous deux fils de José Ramírez IV - Cristina et José Enrique, travaillent avec Amalia depuis 2006. José Enrique continue à la fois ses études de guitariste en studio et ses études de droit. Cristina, graphiste, journaliste et technicienne du son, fait des études de commerce dédiées et apprend les techniques de construction de guitares.

Plus