La guitare classique


HISTOIRE DE LA GUITARE CLASSIQUE

L'ancêtre de la guitare serait originaire de l'ancienne Babylone, au Proche-Orient. En Égypte et à Rome, des instruments possédaient déjà des caractéristiques proches de la guitare. La Guitarra Morisca a été apportée par les Maures lors de leur conquête de l'Espagne. Cependant, on pense que c’est la Guitarra Latina qui est celle qui a évolué vers la guitare moderne. Au Moyen-Âge, des guitares à trois, quatre et cinq cordes ont cohabité. Au XVème siècle, la guitare à quatre doubles-cordes fut assez répandue. Au XVIème siècle, en revanche, elle a été supplantée par la guitare à cinq doubles-cordes. Au XVIème siècle toujours, coexistent différents modèles : la vihuela à l’époque de Luis Milan ou Luis de Milan (1500- 1561), très célèbre vilhueliste de la Renaissance espagnole, la guitare Rizzio en France, la chitarra battente d'Italie dont certains exemplaires existent encore aujourd’hui ! Les musiciens qui composaient pour ces instruments écrivaient principalement en tablature. L'Italie fut le centre du monde de la guitare au XVIIème siècle. En France, la guitare était l'instrument de la noblesse tandis que l'école espagnole de guitare n'a commencé à s'épanouir qu’à la fin du XVIIIème siècle. Les compositeurs italiens pour guitares écrivirent un grand nombre d'œuvres et leurs interprètes, et aussi les fabricants de guitare, voyageaient beaucoup assurant la diffusion de cet instrument à travers toute l’Europe. Ce n’est que vers le milieu du XVIIIème siècle que l'addition d’une sixième corde fut l’élément déterminant pour l'évolution de la guitare. Durant tout le XIXème siècle, l’amélioration des conditions sociales et des moyens de transport ont contribué à diffuser la guitare dans le monde entier et ont permis aux interprètes de beaucoup voyager. Le XIXème siècle a marqué l'apogée de la musique pour guitare en Espagne et c’est Antonio de Torres (1817-1892), guitariste et luthier espagnol de renom, qui a donné à la guitare sa forme actuelle. Ce n’est pourtant qu’au 20ème siècle que les progrès technologiques, le développement des moyens de communication et de transport, ont permis d’atteindre l’exceptionnelle popularité que la guitare connait aujourd’hui.

Torres Jurado banner


QU'EST-CE QUE LE SYSTEME TRADITIONNEL ESPAGNOL?

C’est un système de fabrication qui est caractéristique de l'Espagne et qui est appliqué à toutes les guitares espagnoles qui sont construites ici. En utilisant cette méthode, une partie du manche de la guitare reste à l'intérieur du corps lorsque la guitare est construite, créant le "talon espagnol".


POURQUOI ACQUERIR UNE GUITARE AVEC CE SYSTÈME TRADITIONNEL ESPAGNOL?

Ce système garantit une bien meilleure construction de la guitare classique et de la guitare flamenca que l'assemblage simple utilisé par de nombreux fabricants, hors Espagne. Nous procédons un peu comme un ébéniste peut le faire pour un meuble ! En plus de produire de meilleures sonorités, cet assemblage offre une bien meilleure stabilité de l'instrument, et ce dans la durée.

Le «talon espagnol" est caractéristique d’un mode de construction le plus souvent associé aux guitares classiques espagnoles. Avec ce type de construction, le manche est entaillé au niveau du talon pour recevoir les éclisses, et le corps est construit autour de l'ensemble du manche et du fond. Le résultat est une fixation du manche très solide, parce que le corps entier de l’instrument est construit autour de cette extrémité du manche. En fait, c’est la méthode de construction idéale !

spanish guitar making